21 avril 2011

La malédiction

Un nouvel homme dans mes pensées.
En écrivant ces mots je me rappelle d'un moment avec lui la dernière fois qu'on s'est vus. Il apprend le français depuis quelques semaines. Il me demandait de l'éclaircir sur l'accord de l'adjectif "nouveau". Je lui expliquais que "nouvel" était masculin, tentais de lui faire comprendre la règle, et, lui donna comme exemple, le seul qui me venait à l'esprit : "homme", un nouvel homme. Et le "h" était l'exception qui venait pertubée la règle.
Mauvais exemple, je me suis dit.

Le nouvel homme n'a pas de sens, pas de logique, il est toujours l'exception qui vient pertuber la règle. Celui auquel on ne s'attendait pas. 

Vivre les choses simplement. Ne pas oublier de profiter, de tout envoyer valser, de chercher, de mordre cette putain de vie, d'en cracher les pépins, de sucer son jus, de s'en mettre plein le visage, de s'en lécher les lèvres, et repartir, rasasier.

Tu ne dois pas m'en faire baver.

Posté par bleucarton à 02:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La malédiction

Nouveau commentaire