29 juin 2010

Loin d'ici

à Buenos Aires

début mai...

Du nouveau. Des photos. il fait chaud.
Des gens, des accents
Des gens, des voitures, des bus.
Des carrés, partout :
Les routes, le sol, les boutiques, les apparts...

Des chiens. beaucoup. des gens
Des odeurs. de rue
Des apparts. des visites. des rencontres
Des gens. pas vraiment. 
Pas d'parent, pas d'enfant, pas d'travail, pas d'routine,
plus de repère.
Des jeunes, des gens, des fêtes, du temps, pas d'argent,
des nouveaux repères
Une vie pépère, je m'y perds

Du bruit, des mots, du bruit
des phrases, des sons, du bruit
le cerveau en bouillie
Un dictionnaire, ma mauvaise mémoire, des histoires.

Des colocs, des voisins, des chiliens
Une maison, la notre, nos voisins, les chiliens

Des terrasses, des bières, des cigarettes, des dessins, des bouquins, des assiettes, la vaisselle, un café, une cigarette
des mots, des mots, des mots,
des gens, des chats, des chiens
Un peu de sport, de la bière, du vin, des jeunes, des fêtes,
des potes. Des connaissances, des mots, des mots, les voisins, des expos, des rencontres. 

Une rencontre. Un trouble. Immense.
une odeur. Un sourire, le mien.

Des fêtes, un concert, la radio, des potes
Une fête, un sourire, le sien
du bruit, un murmure, une odeur, la sienne
Une maison vide, ses mains, les miennes, son ventre, son odeur
ses bras, les miens, dans mes draps, enfin.
La lune, le bruit, les voitures
Le jour, son sommeil, une odeur, la sienne, un sourire, le mien
Son réveil, son sourire, sa fuite...
Un amant ? Même pas vraiment...

Un vide, un grand, plus d'repère, je m'y perds.
Du café, des cigarettes, le temps s'arrête

Des mots, des mots, des souvenirs, des gens, les voisins, des assiettes, la vaisselle, la terrasse, des cigarettes, des projets, des rencontres, du bruit, des bus, des gens, un dessin, des mots, des mots, des nuages.
Du gris.
Des pigeons, j'ai le bourdon 

Posté par bleucarton à 00:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Loin d'ici

    J'ai tout lu, tout. Et là j'ai juste envie de te prendre dans mes bras, comme une amie proche pour te dire que je comprends... pour te demander "comment va la vie pour toi?"
    Bises où que tu sois,

    LululaBelle

    Posté par LululaBelle, 29 juin 2010 à 14:05 | | Répondre
  • whaouu, ben ça m'touche ça !
    j'ai encore des trucs à raconter, le héros de ce blog n'a décidément pas encore disparu... mais ça va! ^^
    merci de ton attention

    Posté par bleucarton, 30 juin 2010 à 01:32 | | Répondre
  • C'est beau !

    Posté par lutrinae, 31 août 2010 à 11:45 | | Répondre
Nouveau commentaire