03 mars 2009

Minis pois

Le 3 mars 2008, j'écrivais...

"Ce matin le temps est gris. Les arbres sont gris. Le bitume gris. Miroir.
La pluie efface l'eau au bord de mes yeux.
Je suis en colère et je suis triste.
J'avance. je marche. je marche.

Début du rêve. Fin du rêve.
Émotions accélérées.
Ton odeur encore sur ma peau... et ce texto! Trop tôt. Si soudain. Si banal.

Alors j'enferme ces trois jours bien au fond de moi. Je serre bien fort. Et je pense que trois jours c'est peu, que ça ne devrait pas prendre trop de place.
Je regarde devant. Je marche. Vite.
Je pense à tes sourires et veux les oublier. Pour une fois.
Pour une fois arrêter de regarder en arrière.
J'ai rien perdu, rien du tout. Gagné quelques jours à esquisser un éventuel bonheur.
'Ce qui ne tue pas rend plus fort' (tu disais)
Envie de t'en coller une pour toutes ces illusions dans tes yeux.
Envie de te serrer plus fort.
Juste un passage dans ma vie.
Des tâches de Dieu* dans ma mémoire."

* Les tâches de Dieu. Un jour un burkinabé a pointé mes grains de beauté du doigt, il a dit, ici, on appelle ça 'les tâches de Dieu'...
:))

Posté par bleucarton à 00:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Minis pois

Nouveau commentaire